bien-être, connaissance de soi, développement personnel, naturopathie, santé

J’ai testé les Fleurs de Bach

L’automne est une saison à la fois propice à l’introspection et sujette aux tempêtes. Et chez nous, quelle est notre météo intérieure ? Où en sommes-nous de nos émotions ? Quand les semaines s’enchaînent, les aléas de la vie nous rattrapent, nos émotions se rappellent à nous… et nous submergent parfois.

Une bonne manière de réguler notre état émotionnel est de faire appel aux Fleurs de Bach. Je les ai testées et vous explique en quoi cela consiste.

Tout comme l’homéopathie, les Fleurs de Bach viennent s’appuyer sur une compréhension globale de la personne. Ce sont des produits simples et naturels qui aident à gérer les états émotionnels négatifs et à rétablir l’équilibre émotionnel. Elles ont été élaborées par le Dr Edward Bach, un médecin anglais qui considérait que chaque émotion négative pouvait se transformer en maladie.

Il a donc mis au point un système de 38 élixirs floraux + un remède d’urgence (Rescue), partant du principe que nous avons en nous un éventail de 38 émotions, et qu’à chacune correspond une ou plusieurs fleurs.

Comment sont obtenues les Fleurs de Bach ?

Les Fleurs de Bach sont obtenues par solarisation et macération dans l’alcool. Les fleurs sont cueillies puis laissées plusieurs heures au soleil dans un bol de cristal rempli d’eau de source. Cette eau, contenant l’énergie de la fleur, est recueillie et mise à macérer dans l’alcool, du brandy. Ces flacons-mères sont ensuite dilués à nouveau pour obtenir les flacons d’élixirs floraux.

Les 38 Fleurs de Bach sont réparties en 7 familles d’émotions :

  • La peur
  • L’incertitude
  • Le manque d’intérêt pour le présent
  • La solitude
  • L’hypersensibilité aux influences et aux idées
  • L’abattement, le désespoir
  • La préoccupation excessive du bien-être d’autrui

Comment utiliser les Fleurs de Bach ?

Les Fleurs de Bach ne se substituent en rien à un traitement médical : elles viennent en complément.

Elles permettent d’harmoniser votre état émotionnel, de vous aider à traverser un passage difficile (examen stressant, changement, déprime, séparation, deuil, choc émotionnel) ou à atténuer une caractéristique émotionnelle handicapante pour vous (timidité, anxiété, irritabilité, manque de confiance, etc.)

Les Fleurs de Bach s’ingèrent diluées dans de l’eau de source, soit de façon ponctuelle, soit en cure de 3 semaines à 1 mois. Votre conseiller.e en Fleurs de Bach, après un entretien personnalisé, vous indique la ou les Fleurs à prendre, ainsi que la posologie. Vous pouvez ainsi repartir avec un flacon personnalisé, adapté à votre problématique émotionnelle. Dans mon cas, j’avais 6 Fleurs recommandées, et je dilue chacune dans une grande bouteille d’eau, que je bois dans la journée.

Les Fleurs de Bach ne présentent aucune contre-indication et peuvent convenir à tous les êtres vivants : adultes, enfants, bébés, et même animaux et plantes. La seule précaution concerne les personnes ayant ou ayant eu une dépendance à l’alcool.

Mon témoignage après 3 semaines de cure

Ma conseillère en Fleurs de Bach, Julie Godineau, m’avait avertie – et je l’avais déjà entendu dire – que les effets pouvaient être très subtils. Ce fut le cas, car ce n’est qu’au bout de quelques jours de cure, quasiment une semaine, que je me suis aperçue que certains aspects émotionnels s’étaient apaisés ou régulés. Cela ne m’a pour ainsi dire demandé aucun effort, et les bénéfices sont réels, avec sur certains aspects, un net revirement !

C’est vraiment une méthode très simple : j’ai acheté les élixirs en magasin bio (on en trouve aussi dans certaines boutiques éco-responsables, en pharmacie, ou directement chez votre conseiller / naturopathe), et chaque matin, je diluais mes 24 gouttes – 4 par Fleur dans mon cas – dans ma bouteille d’eau de source. Chaque flacon coûte entre 8 et 10 euros, et je ne suis même pas à la moitié.

Il existe des synergies toutes faites “stress”, “colère”, etc. Personnellement, je préfère acheter les Fleurs de Bach séparément et faire le mélange qui me convient parfaitement. Car dans la plupart des synergies, une ou deux fleurs ne correspondent pas nécessairement à nos symptômes. Je trouve l’entretien personnalisé avec la conseillère essentiel : par le biais de questions, elle arrive à affiner les émotions, et donc à cerner au plus près nos besoins.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Je vous recommande au passage Julie Godineau, naturopathe et conseillère Fleur de Bach sur Rezé, elle est très douce et d’excellent conseil !

Crédits photos : © Pixabay – WolfBlur et Monfocus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.