bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, kinésiologie

Lâcher la peur

Les peurs, nous en avons tous.

Peur de l’inconnu, peur du rejet, peur de la mort, peur du manque, peur de l’échec… Elles peuvent se décliner sous de nombreuses formes et ont même la fâcheuse tendance à se conjuguer, au grand dam de notre volonté d’action.

Le COVID19 et ses conséquences ont réveillé nos peurs les plus prégnantes. Peur de la maladie, peur de perdre son travail et de finir sans ressources, peur de perdre sa famille, peur de l’instabilité sociale, peur de l’autre…

Rassurez-vous : vous n’êtes pas seul.e dans ce cas, les énergies globales en ce moment nous poussent tous, à différents degrés, dans nos retranchements. Le but ? Nous aider à :

  • Identifier nos peurs
  • S’en libérer

Facile, me direz-vous ?

Eh bien, non. Car notre mental, notre corps même parfois, résistent.

La peur est un garde-fou, un rempart que nous avons dressé pour nous prémunir d’un danger, à un instant T de notre vie.

Le souci, c’est que nos mémoires ont gardé la trace de ce rempart même si le danger n’est plus présent ou face à des situations moins graves. Et plus les situations « à risque » se présentent, plus cela alimente le rempart, qui s’enracine encore plus profondément.

Comment lâcher la peur ?

La première des choses, c’est de ne plus la diaboliser, mais de voir votre peur avec bienveillance.

Ok, j’ai construit cette « défense », c’était pour la bonne cause, pour me protéger.

Ensuite, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes pour accepter et petit à petit lever les défenses.

                La visualisation

Vous pouvez revivre les situations dangereuses, en vous replongeant mentalement dans le contexte, revoir les personnes présentes, l’élément déclencheur, etc. Puis imaginer une fin heureuse.

Vous pouvez aussi utiliser cette méthode pour anticiper une situation qui vous inquiète (un entretien d’embauche, un événement familial, etc) : vous imaginez tous les scénarios possibles, y compris les pires qui soient. Puis, pour chaque scénario, vous imaginez votre « répartie », votre « contre-attaque », vos arguments, tout ce qui vous permettra de vous mettre en confiance et de sortir serein.e et victorieu.x.se de la situation à risque.

                Ecrire

Vous pouvez travailler sur une peur grâce à l’écriture. Par exemple, si c’est la peur de l’échec qui vous taraude, vous pouvez noter toutes les situations récentes (ou plus anciennes, c’est comme vous voulez) où cette peur s’est manifestée. Ensuite, écrivez ce qui s’est vraiment passé : est-ce que chaque situation s’est bien ou mal finie ? Qu’avez-vous ressenti ? Faites alors le bilan de ces expériences et vous constaterez peut-être qu’en termes objectifs, il n’y a pas forcément eu beaucoup d’échecs, c’est votre ressenti qui vous donne cette impression. Vous pouvez alors brûler cette page d’écriture en vous répétant : « Je me libère de ma peur de l’échec. J’apprends de chaque expérience de vie. » Si vous avez plusieurs peurs, vous pouvez bien entendu rédiger plusieurs textes différents.

      Faire appel à un thérapeute

Certaines expériences de vie, comme les deuils, les traumatismes, les agressions, les séparations, génèrent des peurs profondes. Elles ne peuvent pas être accueillies et levées par soi-même. Il faut alors consulter un professionnel : psychologue, praticien en hypnose, en EMDR, kinésiologue, énergéticien, thérapeute holistique… Progressivement, à votre rythme, il vous aidera à enlever les couches successives de cette peur profonde, vous accompagnera pour comprendre et désactiver les mécanismes passés qui ont encore un impact sur vous aujourd’hui. Cela peut demander un suivi plus ou moins long.

Il faut avoir conscience que cela nécessite une vraie volonté d’évoluer de votre part. Sans votre pleine autorisation, rien ne bougera… Le corps conservera ses défenses. Généralement, ces libérations sont assez remuantes, car vous pouvez être amené.e à ressentir les sensations et émotions de l’époque, comme si vous reviviez la scène.

Cela peut faire peur de revivre des moments douloureux. Sachez que si, sur l’instant, cela peut être bouleversant, c’est aussi libérateur. On s’allège d’un poids qui nous plombait.

Si vous vivez une situation pesante à cause d’une ou plusieurs peurs, je peux vous accompagner, soit en énergétique, soit en kinésiologie. Vous pouvez me contacter pour en parler.

Crédit photos : Pixabay – Alexas_Photos / StockSnap

kinesiologie
bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, kinésiologie, santé, soins

Kinésiologie : à quoi ça sert ?

Le terme kinésiologie veut dire « étude du mouvement ». C’est une technique visant à restaurer l’équilibre et le bien-être physique, mental, émotionnel et social. Elle date des années 60, quand le chiropracteur George Goodheart observe que tout déséquilibre ou stress se manifeste par une faiblesse musculaire. Elle s’est ensuite complétée du Touch For Health et du Brain Gym.

La kinésiologie utilise le test de différents muscles comme moyen de communication avec le corps. En effet, depuis notre plus jeune âge, notre corps enregistre tout, dans nos cellules, nos tissus, nos muscles : c’est ce qu’on appelle la mémoire cellulaire.

Le kinésiologue utilise le test musculaire pour décoder les besoins du corps – © Julie Salazar

La kinésiologie va venir décoder ces mémoires cellulaires en entrant en communication avec notre corps. Cela permet d’identifier l’origine des blocages, les causes parfois anciennes de nos problématiques actuelles, les facteurs de déclenchement. Le corps vient donc nous donner les clés pour aller mieux !

Le kinésiologue cherche les émotions, les événements, les situations qui sont en relation avec notre problématique et qui nous bloquent dans notre avancée. Notre souci n’est souvent que la face émergée de l’iceberg, le kinésiologue va chercher la face cachée, qui est enfouie bien plus profondément.

Ensuite, le kinésiologue va déterminer, toujours à l’aide du test musculaire, les rééquilibrages nécessaires et adaptés à la situation. Ces rééquilibrages sont issus de diverses techniques : stimulation de points réflexes ou d’acupuncture, visualisation, mouvements effectués par le consultant, affirmations positives, équilibrage des méridiens, techniques énergétiques…

Le consultant est ainsi acteur de sa séance et prend conscience de son potentiel.

Déroulement d’une séance

Une séance dure en moyenne 1h30 (souvent moins pour les enfants). Elle commence par un échange avec le consultant, appelé « anamnèse » : la personne indique pourquoi elle consulte et la situation qu’elle souhaite atteindre.

Le consultant est alors invité à s’allonger sur la table de soins, habillé et déchaussé. Certains mouvements peuvent se faire assis ou debout.

Le kinésiologue mène « son enquête » grâce au test musculaire, décèle les blocages et détermine quelles corrections effectuer.

kinesiologie
Rééquilibrage avec le Touch For Health – © Julie Salazar

Après avoir réalisé toutes les corrections demandées par le corps, le kinésiologue vérifie que le consultant a maintenant tout le potentiel nécessaire pour atteindre son objectif.

Le consultant peut ressentir un mieux-être dès la séance terminée, mais cela peut aussi mettre quelques jours à quelques semaines pour s’intégrer. Suivant les problématiques, il est parfois nécessaire de consulter plusieurs fois, que ce soit auprès du kinésiologue ou d’un autre praticien de santé. La kinésiologie n’établit pas de diagnostic et est complémentaire de la médecine allopathique.

Chaque séance permet de reprendre contact avec qui nous sommes vraiment, de voir nos forces et nos ressources. La kinésiologie nous aide à oser les utiliser pour retrouver un plein équilibre physique, mental, émotionnel et énergétique.

A qui s’adresse la kinésiologie ? Dans quels cas consulter un kinésiologue ?

La kinésiologie s’adresse à tous : bébés, enfants, adultes.

Elle et particulièrement indiquée pour les personnes qui souhaitent avancer sur une problématique mais peuvent avoir du mal à en parler.

La kinésiologie peut vous aider en cas de :

  • Difficultés d’apprentissage scolaires (concentration, lecture, calcul), intellectuelles, sportives ou artistiques
  • Stress face aux examens, entretiens professionnels…
  • Difficultés émotionnelles (timidité, peurs, phobies, agressivité…)
  • Difficultés de communication
  • Blocages ou dysfonctionnements (troubles du sommeil, problème physique ou émotionnel perturbant le quotidien)
  • Traumatisme ou choc (accident, deuil, agression…)

Vous ou votre enfant rencontrez une de ces problématiques ? Je suis là pour vous aider à comprendre et corriger cela.

Contactez-moi pour programmer votre séance de kinésiologie au cabinet.

bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, magnétisme, naturopathie, partage, santé

Les beaux partages du COVID

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, c’est le printemps ! Cela ne vous aura sans doute pas échappé, les insectes sont de retour pour butiner, les fleurs éclosent tour à tour.

Cette période un peu spéciale voit aussi éclore d’autres jolis cadeaux : de nombreux thérapeutes ont décidé de proposer généreusement des lives quotidiens, de mettre à disposition gratuitement leurs contenus payants, etc.

J’adore ce bel élan de partage et de générosité.

J’ai donc décidé de vous faire une petite revue des lives / contenus / podcasts accessibles, pour vous donner des idées, vous faire découvrir de nouveaux profils, vous aider à vous faire du bien et vous recentrer sur la personne la plus essentielle : VOUS !

– Ma chère et pétillante Julie Salazar fait des lives quotidiens sur Instagram. Abonnez-vous à sa page pour rester au courant. Ce matin par exemple, une super séance méditation + yoga + mantras ! Idéal pour bien commencer la journée !
Demain soir, elle nous propose un voyage chamanique, pour aller à la rencontre de notre animal-totem
Ça se passe ici : https://www.instagram.com/julie__salazar/
(Petit bonus Feel good : dans ses stories à la une, vous retrouvez une série “Blagounettes” 😆)

– Je vous propose aussi cette méditation que j’ai suivie avant-hier, transmise par ma maître reiki Elisabeth Louineau. Elle m’a fait beaucoup de bien !
https://www.youtube.com/watch?v=hrSYkn6Ung4

– Marina Bougaïeff Les Pépites Spiritu’Ailes de Marina propose ce soir un rassemblement énergétique “Rock’n Love Power” à 20h30 : une méditation guidée ouverte à tous pour augmenter nos vibrations personnelles et utiliser la force de l’intention collective pour envoyer un max d’amour à la planète.
Vous pouvez aussi suivre ses lives hebdomadaires, pleins de dynamisme et sans complexe !

– Hier, Johann Chevillard Energéticien – Magnétiseur a proposé une méditation courte, accessible aux enfants sur Instagram. Elle était intitulée “Méditation du Bélier”. Elle sera disponible très prochainement sur You Tube. En attendant, vous pouvez vous abonner à la page de Johann : https://www.instagram.com/johann_chevillard/?hl=fr

– Isabelle Cerf, Les Oracles d’ISa propose aussi régulièrement des méditations sur Facebook et Instagram. Vous pouvez les retrouver sur You Tube :
https://www.youtube.com/watch…
Vous pouvez aussi suivre son Horoscope Magnétique (qui tape toujours dans le mille !) ou sa Lumière du Jour. Une très belle personne !

– Audrey Mée Audrey Mée : kinésiologue et soins énergétiques, kinésiologue à Rezé, propose une séance d’auto-massage pour dynamiser le système immunitaire :
https://www.youtube.com/watch?v=Y4QBRF0LHbk

– Lulumineuse a mis à disposition gracieusement ses ebooks :
Thème 1 : La sortie du personnage. Sortir de l’hypnose, enlever le masque
Thème 2 : L’équilibre intérieur. L’harmonisation de nos polarités intérieures.
Thème 3 : L’intention en action. Apprendre à penser
Thème 4 : L’outil vénusien. Un outil de guérison. Un outil d’harmonisation
Thème 5 : Les rêves et le sommeil : Le monde onirique
http://www.lulumineuse.com/pages/ebooks.html…

Ce n’est pas nouveau, mais Lulu propose aussi des ateliers vidéos en donation libre. Il y a plein de chouettes thématiques sur la spiritualité.
http://www.lulumineuse.com/…/ateliers-video-en-donation-lib…

– Des podcasts sur l’entreprenariat, le développement personnel, la beauté naturelle, la nutrition, la santé, le fitness et le sport avec Chloé Bloom – Une vie plus saine et plus sereine : ça se passe sur You Tube ou Instagram
https://www.youtube.com/channel/UC3wJAG1aLCpHsPWGbPjs0xw

– Mallika Chopra, la fille de Deepak Chopra, a proposé cette semaine un exercice de respiration pour s’ancrer.
C’est en anglais et sur Instagram, mais très accessible :
https://www.instagram.com/p/B9s3cDfH4Sx/…

– Tony Servera a lui aussi mis du contenu à disposition gratuitement. Il s’agit de son coaching “Confiance ultime”, un programme sur 21 jours pour retrouver le calme et la confiance intérieurs.
https://www.facebook.com/tony.servera?__tn__=%2Cd%2AF%2AF-R&eid=ARDDnMRGhfn_CxUf6Fe1mkqNBrqshp1-qPSieVs4rrSKlW7CDShYAU1Rh5X7wzCWhr0cEqKs0SzCUEP_&tn-str=%2AF

– Iris-Madeleine, des Chroniques du Tarot, propose son programme Méditégypte sur donation libre (et même gracieusement offert au personnel soignant) : 5 méditations guidées sur le thème de l’Egypte (Conscience des sens, Conscience de l’ombre, Conscience subtile, Conscience de joie, Conscience de Soi).
C’est là aussi sur Instagram :
https://www.instagram.com/p/B99bscRhIyl/

Je pense qu’avec toutes ces pistes, vous avez de quoi compenser la fermeture des cabinets de thérapeutes et prendre soin de vous, vous ressourcer 🙂

Bonne fin de journée !
(et peut-être à tout à l’heure au rassemblement énergétique de Marina ! 😉)

Crédit photo : © Pixabay – klimkin

bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, soins

La loyauté

LOYAUTÉ

Je rencontre souvent au cabinet des personnes qui portent beaucoup de choses au quotidien, que ce soit concrètement et/ou psychologiquement. Et ce, quel que soit l’âge…


Il peut s’agir d’un poids professionnel, lié aux responsabilités parfois lourdes. C’est d’autant plus flagrant dans les métiers où l’humain est important (assistanat social, placement des enfants en situation de difficulté, personnel hospitalier ou d’aide à la personne).


Il peut aussi s’agir d’un poids familial : rôle d’aidant auprès d’un conjoint ou d’un proche malade (handicap, cancer), personnes en proie à des conflits familiaux (enfants au milieu d’un divorce, parent en instance de séparation, conflits dans la fratrie, conflits suite à un décès).


Le point commun de toutes ces personnes : l’Amour et la loyauté.

Elles se donnent à fond pour les autres, quitte à s’oublier un peu parfois, car le bien-être de l’autre est primordial.

Elles sont liées par un sentiment d’amour et de responsabilité très fort, aux personnes qu’elles accompagnent.

Un sens du devoir très présent (voire pesant).

Elles arrondissent les angles, toujours.

Elles consolent, supportent, câlinent, prennent soin, prennent en charge, assument.

Elles prennent beaucoup sur leurs épaules, dans leur cœur.


Mais ce que je voulais vous dire, c’est que LOYAUTÉ n’est pas SACRIFICE.


Nous ne sommes plus, dans notre immense majorité, liés par des vœux (vœu de pauvreté, chasteté…). (*)

Nous sommes maîtres de notre vie.

Être loyal.e à un proche, c’est tout à votre honneur.
MAIS…Il est primordial que vous soyez la priorité.
Ne serait-ce que quelques minutes par jour.


Car si vous vous sacrifiez, corps et âme, pour l’autre, peu à peu, votre énergie s’éteindra.
Et l’autre sera démuni, si habitué qu’il est à votre présence indéfectible.


Je ne prône bien sûr pas l’égocentrisme.
Mais une pointe d’égoïsme, pour s’écouter, reconnaître que nous avons des besoins (se poser, s’aérer l’esprit), et que s’ils ne sont pas comblés, nous ne sommes pas alignés.


S’épuiser pour l’autre est contre-productif.
Il est important de se nourrir, physiquement, mentalement et spirituellement.
Et d’évacuer les tensions que peuvent susciter ces situations d’aide.

Loisirs créatifs, art, musique, bricolage, jardinage, sport, balade. Voici quelques pistes pour vous aider.


Et si vous sentez que c’est trop difficile d’agir seul pour votre bien-être, je suis là 😉
Il peut s’agir d’une simple séance d’échange, pour libérer la parole et les émotions, ou d’une séance-soin, pour réactiver votre énergie vitale, rééquilibrer votre corps.

Ne restez pas seul.e avec votre poids. 🙂
N’attendez pas qu’il vous écrase.


Avec toute mon affection,

Emilie

(*) Si vous avez vraiment cette impression d’être “lié.e” par un devoir très fort, il se peut que vous ayez dans votre mission de vie, de vieux “vœux” qui traînent, souvenirs d’expériences passées ou de vies antérieures. Nous pouvons en parler et travailler ensemble pour vous en libérer. 😉

Crédit photo : © Pixabay – AStoKo

bien-être, connaissance de soi, développement personnel

Faire le bilan de 2019

Nous sommes dans les derniers jours de l’année : l’occasion rêvée de regarder dans le rétroviseur et de voir tout ce qui nous est arrivé de beau cette année !

Chaque année, en décembre, je reçois une “Christmas letter” de mes amis anglais, où ils retracent les joies et choses accomplies durant l’année passée. Je me délecte à chaque fois de lire ce qui leur est arrivé, et j’ai décidé de vous transposer le principe de cette lettre :

C’est parti pour le “Coup de rétro 2019” !

L’exercice consiste à prendre une feuille, la diviser en deux colonnes et noter :

  • D’une part, ce dont vous voulez vous débarrasser, vous délester, les habitudes, comportements, qui ne vous correspondent plus, vous pèsent. Il peut s’agir :
    • Des moments “flop” de 2019
    • Des événements ou relations qui vous ont plombé.e
    • Les habitudes de vie qui vous pèsent
    • Des situations pour lesquelles vous auriez aimé agir différemment

Notez à côté de chaque point un mot qui représente ce que vous voulez mettre en place, ce que vous auriez aimé faire ou être. Par exemple : confiance, affirmation, joie, légèreté…

  • D’autre part, vos fiertés de 2019, les meilleurs moments de votre année, ce qui vous a fait vibrer, rendu heureu.x.se. Cela peut se décliner avec :
    • Vos réussites
    • Vos apprentissages ou les nouveautés de votre vie
    • Les rencontres qui vous ont le plus apporté
    • Vos talents
    • Ce qui vous a rendu le plus joyeu.x.se en 2019
    • Le meilleur moment de partage

Une fois ce petit exercice fait, vous pouvez l’afficher, le garder précieusement, le mettre en couleurs. Remerciez-vous, félicitez-vous, remerciez la Vie (ou qui vous voulez) pour ce que 2019 vous a apporté. Vibrez de toute cette gratitude et cette joie.

Je vous conseille de conserver cette feuille, car les mots notés face aux “flops” vous aideront à définir vos souhaits pour 2020…

Mais nous en reparlerons… Bon coup de rétro 😉 (et je suis là si vous voulez en discuter)

bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, hygiène de vie, soins

Introspection

Je l’indiquais lors du dernier atelier Aromathérapie : l’hiver (qui a commencé le 8 novembre selon la médecine chinoise) est la période de l’introspection.

Il suffit d’observer la nature pour comprendre que nous avons besoin nous aussi d’un temps de pause, une période pour ralentir le rythme effréné de nos vies, regarder en soi et prendre soin de notre corps et notre esprit.

Pas simple, car rien ne nous invite à ce repli intérieur.

Je vous livre quelques pistes et réflexions pour vous aider à prendre ce temps nécessaire.

Se ménager une soirée cocooning par semaine

Revenir en soi passe en particulier par un ralentissement de nos activités sociales. C’est le moment d’être casanier ! Profitez-en, c’est la mode du hygge et du lagom, ces arts de vivre danois et suédois, qui invitent à une pause agréable, un intérieur douillet, la simplicité de vie, la modération et l’équilibre.

Vous pouvez par exemple vous “planifier” une soirée, le mardi ou le jeudi par exemple, où vous n’allez pas au sport, où vous couchez les enfants plus tôt, où vous faites un feu ou une bouillotte et où vous vous autorisez une soirée “détente et plaisir”. Il peut s’agir de lire au coin du feu, d’écrire en sirotant une tisane ou un chocolat chaud, de regarder un film sous un plaid confortable, de faire un jeu de société en famille, d’écouter de la musique, de prendre une douche ou un bain chaud après le dîner…

Trouvez cette petite activité plaisir que vous avez toujours tendance à repousser, faute de temps.

Faire son bilan émotionnel

Le retour en soi est aussi de savoir regarder notre intériorité, nos émotions, nos joies, nos peurs. Comment vous sentez-vous ? Prenez un moment pour vous, au calme, seul.e. Allumez une bougie par exemple et prenez de quoi noter : où en suis-je ? Comment je me sens au plus profond de moi ?

Notez vos joies du moment, de ces dernières semaines. Remerciez pour ce que tout cela vous apporte. Vous pouvez aussi noter ces petites joies et le sentiment que cela vous procure. Affichez cette note à un endroit qui compte pour vous, et regardez-la régulièrement.

Vous pouvez faire cet exercice régulièrement, pour être dans une dynamique positive, vous redonner un petit coup de pep’s quand vous sentez la déprime vous gagner.

Accueillir ses peurs… et s’en libérer !

Je vous partage un rituel sur les peurs, que j’ai réalisé en lien avec la Pleine Lune. Là aussi, mettez-vous au calme et prenez de petits papiers. Notez les peurs que vous avez. Oui, oui, vous en avez, même si vous avez l’impression que tout va bien dans votre vie ! 😉

1 peur = 1 papier.

Ne vous inquiétez pas si vous avez beaucoup de petits papiers. Puis prenez chaque papier, relisez-le et voyez ce que cela crée chez vous. Êtes-vous triste ? En colère ?

Sachez que nous avons tous des peurs : elles sont “normales”, elles nous aident au quotidien, elles sont une sécurité pour nous. Nous nous protégeons en “anticipant” une situation, en projetant quelque chose d’intangible. Là où elles peuvent nous pourrir la vie, c’est si nous leur accordons une importance trop grande au quotidien.

En les matérialisant sur ces petits papiers, vous en prenez conscience, vous les rendez présentes, pour les accueillir.

Cette étape faite, vous pouvez vous en libérer : brûlez ces petits papiers, en demandant intérieurement à vous alléger de toutes ces peurs, à être dans une énergie de confiance.

Si ce rituel ne vous aide pas suffisamment, si vous sentez que vous avez du mal à voir le positif dans votre vie, il peut être bon de continuer le travail de libération par un soin énergétique.

Se recentrer sur ses valeurs

La période d’octobre-novembre est souvent vécue comme déprimante. Et si vous retourniez cette image et y voyiez plutôt l’occasion de vous recentrer sur l’essentiel ?

La période est souvent morose à cause de la météo, de la fatigue et/ou de l’agacement dans votre entourage personnel et professionnel. Les énergies sont en baisse et vous subissez de plein fouet ce manque de positif.

Si vous avez trop de négativité autour de vous, imaginez-vous chaque matin dans une bulle. Choisissez la couleur de cette bulle et considérez qu’elle est un bouclier invisible qui vous épargne de tout le “négatif” : les personnes qui râlent, l’incivilité dans les transports, votre patron qui vous en demande toujours plus, les nouvelles désolantes, bref…. la grisaille ambiante.

Et faites cet autre exercice : notez ce qui est important pour vous, vos “valeurs”-clés. Qu’est-ce qui vous anime ? Il peut s’agir de valeurs-concepts ou de valeurs plus matérielles (comme préparer un bon repas avec amour ou prendre 5 minutes de qualité avec votre enfant). Vous pouvez, chaque jour, choisir une de ces valeurs et décider d’en faire votre valeur de la journée. Par exemple, aujourd’hui est le jour du sourire. Ou bien, le jour du dessert maison.

Cultivez votre positif. Car en montrant vos belles énergies, vous rayonnez et apportez de la lumière chez l’autre. 🙂

Crédits photos : © Emilie Aubert – Machaonia / Pixabay – Myriams-Fotos et SueofNY

bien-être, connaissance de soi, développement personnel, naturopathie, santé

J’ai testé les Fleurs de Bach

L’automne est une saison à la fois propice à l’introspection et sujette aux tempêtes. Et chez nous, quelle est notre météo intérieure ? Où en sommes-nous de nos émotions ? Quand les semaines s’enchaînent, les aléas de la vie nous rattrapent, nos émotions se rappellent à nous… et nous submergent parfois.

Une bonne manière de réguler notre état émotionnel est de faire appel aux Fleurs de Bach. Je les ai testées et vous explique en quoi cela consiste.

Tout comme l’homéopathie, les Fleurs de Bach viennent s’appuyer sur une compréhension globale de la personne. Ce sont des produits simples et naturels qui aident à gérer les états émotionnels négatifs et à rétablir l’équilibre émotionnel. Elles ont été élaborées par le Dr Edward Bach, un médecin anglais qui considérait que chaque émotion négative pouvait se transformer en maladie.

Il a donc mis au point un système de 38 élixirs floraux + un remède d’urgence (Rescue), partant du principe que nous avons en nous un éventail de 38 émotions, et qu’à chacune correspond une ou plusieurs fleurs.

Comment sont obtenues les Fleurs de Bach ?

Les Fleurs de Bach sont obtenues par solarisation et macération dans l’alcool. Les fleurs sont cueillies puis laissées plusieurs heures au soleil dans un bol de cristal rempli d’eau de source. Cette eau, contenant l’énergie de la fleur, est recueillie et mise à macérer dans l’alcool, du brandy. Ces flacons-mères sont ensuite dilués à nouveau pour obtenir les flacons d’élixirs floraux.

Les 38 Fleurs de Bach sont réparties en 7 familles d’émotions :

  • La peur
  • L’incertitude
  • Le manque d’intérêt pour le présent
  • La solitude
  • L’hypersensibilité aux influences et aux idées
  • L’abattement, le désespoir
  • La préoccupation excessive du bien-être d’autrui

Comment utiliser les Fleurs de Bach ?

Les Fleurs de Bach ne se substituent en rien à un traitement médical : elles viennent en complément.

Elles permettent d’harmoniser votre état émotionnel, de vous aider à traverser un passage difficile (examen stressant, changement, déprime, séparation, deuil, choc émotionnel) ou à atténuer une caractéristique émotionnelle handicapante pour vous (timidité, anxiété, irritabilité, manque de confiance, etc.)

Les Fleurs de Bach s’ingèrent diluées dans de l’eau de source, soit de façon ponctuelle, soit en cure de 3 semaines à 1 mois. Votre conseiller.e en Fleurs de Bach, après un entretien personnalisé, vous indique la ou les Fleurs à prendre, ainsi que la posologie. Vous pouvez ainsi repartir avec un flacon personnalisé, adapté à votre problématique émotionnelle. Dans mon cas, j’avais 6 Fleurs recommandées, et je dilue chacune dans une grande bouteille d’eau, que je bois dans la journée.

Les Fleurs de Bach ne présentent aucune contre-indication et peuvent convenir à tous les êtres vivants : adultes, enfants, bébés, et même animaux et plantes. La seule précaution concerne les personnes ayant ou ayant eu une dépendance à l’alcool.

Mon témoignage après 3 semaines de cure

Ma conseillère en Fleurs de Bach, Julie Godineau, m’avait avertie – et je l’avais déjà entendu dire – que les effets pouvaient être très subtils. Ce fut le cas, car ce n’est qu’au bout de quelques jours de cure, quasiment une semaine, que je me suis aperçue que certains aspects émotionnels s’étaient apaisés ou régulés. Cela ne m’a pour ainsi dire demandé aucun effort, et les bénéfices sont réels, avec sur certains aspects, un net revirement !

C’est vraiment une méthode très simple : j’ai acheté les élixirs en magasin bio (on en trouve aussi dans certaines boutiques éco-responsables, en pharmacie, ou directement chez votre conseiller / naturopathe), et chaque matin, je diluais mes 24 gouttes – 4 par Fleur dans mon cas – dans ma bouteille d’eau de source. Chaque flacon coûte entre 8 et 10 euros, et je ne suis même pas à la moitié.

Il existe des synergies toutes faites “stress”, “colère”, etc. Personnellement, je préfère acheter les Fleurs de Bach séparément et faire le mélange qui me convient parfaitement. Car dans la plupart des synergies, une ou deux fleurs ne correspondent pas nécessairement à nos symptômes. Je trouve l’entretien personnalisé avec la conseillère essentiel : par le biais de questions, elle arrive à affiner les émotions, et donc à cerner au plus près nos besoins.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Je vous recommande au passage Julie Godineau, naturopathe et conseillère Fleur de Bach sur Rezé, elle est très douce et d’excellent conseil !

Crédits photos : © Pixabay – WolfBlur et Monfocus

atelier, bien-être, connaissance de soi, développement personnel

Ateliers d’octobre

Ce mois-ci, 2 ateliers sont au programme au cabinet Machaonia, à Vertou.

Un atelier pour les adultes et un atelier pour les enfants.

Jeudi 17 octobre 2019 : Pour une parentalité apaisée

De 20h à 22h

S’il est un métier difficile, c’est celui de parent ! Vous tâtonnez peut-être, aimeriez mieux faire ?
Je vous propose un temps d’échange et des pistes pour déculpabiliser, apprendre à mieux comprendre votre enfant et gérer les émotions.

Cet atelier se déroulera sur le mode d’une conférence-échange, et s’adresse aux parents et futurs parents. Nous évoquerons par exemple les contradictions entre nos valeurs et celles de la société ou de notre entourage, entre les injonctions de l’extérieur et nos convictions intérieures.

Au cabinet Machaonia, à Vertou
Participation : 20 € par personne
Nombre de place limité
Réservation préalable nécessaire

Mercredi 23 octobre 2019 : Je m’apaise avec le mandala – Pour les enfants (vacances de la Toussaint)

De 14h30 à 15h30

Cet atelier est destiné aux enfants de 6 à 12 ans, quel que soit leur tempérament, pour les aider à trouver le calme à travers le mandala.
Après un choix intuitif du mandala qui leur correspond, ils pourront le colorier et constater l’apaisement que cela leur apporte. Le but est de leur montrer qu’ils peuvent trouver en eux les ressources pour surmonter leurs émotions parfois débordantes.

Au cabinet Machaonia, à Vertou
Je mets à votre disposition le matériel
Participation : 12 € par enfant
Âge : De 6 à 12 ans
Nombre de place limité
Réservation préalable nécessaire

Pour réserver, vous pouvez me contacter au 06 06 65 38 66, sur la page de chaque événement (Atelier Parentalité ou Atelier Enfant Mandala) ou par email.

👨‍👦‍👦 En cas de nombre inférieur à 3 participants, l’atelier est susceptible d’être reporté. Pour éviter cela, merci de me prévenir au plus tôt si vous ne pouvez plus honorer votre inscription à l’atelier.

Prévoyez une tenue confortable, une bouteille d’eau, de quoi noter.

Paiement en espèces le jour de l’atelier pour les participations ponctuelles. Si vous souhaitez participer à plusieurs ateliers, vous pouvez prendre la Carte Ateliers. Elle vous donne droit à une réduction de 10 % sur le 5e atelier, à 13 % sur le 10e atelier, à 16 % sur le 20e atelier.

Crédits photos : © Pixabay – Shlomaster – ponce_photography

bien-être, développement personnel, énergétique, soins

Soins découverte

Samedi 12 octobre, je serai présente toute la journée chez Biotybul, dans le centre de Vertou, pour des séances découverte des soins énergétiques !

Les soins sont privés, personnalisés et sur don libre : vous donnez ce qui vous semble juste.

Je serai présente de 10h30 à 12h30 et de 14h15 à 19h00, pour des créneaux de 45 mn environ par personne. Comptez entre 20 et 30 minutes de soin et un temps d’échange. Prévoyez simplement une tenue confortable, vous ne retirerez que vos chaussures.

Une belle occasion de vous chouchouter ou de faire découvrir le reiki à votre entourage, dans un cadre intimiste.

Vous pourrez aussi y faire vos pré-achats de Noël, grâce à mes bons-cadeaux (soins d’1 heure, 1 heure 30 et ateliers), ou aux produits de la boutique !

Biotybul est une boutique de cosmétiques éco-responsables, naturels, la plupart biologiques, et tous sélectionnés pour leur qualité par Constance, qui connaît ses produits sur le bout des doigts ! Maquillage, soins pour le visage ou le corps, savons au lait d’ânesse, shampooings solides, lingettes lavables, parfums corses, Fleurs de Bach : la boutique est une mine d’or et Constance vous conseillera avec bienveillance. Je suis vraiment heureuse de notre partenariat !


Pour prendre rendez-vous, c’est chez Biotybul que ça se passe, soit en passant directement à la boutique, 2 rue Bertrand à Vertou, soit en contactant Constance au 06 23 08 08 03, ou via sa page Facebook.

J’ai hâte de vous y retrouver !

(On me chuchote dans l’oreillette que c’est aussi le week-end du Salon Zen et Bio à la Beaujoire et de 2 autres salons bien-être, mais sincèrement, le cadre de Biotybul sera bien plus cosy 😉)

Crédits photos : © Emilie Aubert – Machaonia – Biotybul

bien-être, développement personnel

Nous sommes JOIE-YAUX ✨

Nous sommes tous de merveilleux joyaux (JOIE-yaux 😉) !✨✨✨

Je voulais vous partager un message qui se répète de plus en plus en séance ces derniers jours :

Nous sommes JOIE.

Quoi que nous traversions, malgré la colère, la peur, la tristesse ; notre cœur, au fond et profondément, n’est que JOIE.

Voyez les petits enfants et leurs sourires : notre cœur est pareil, là au fond, derrière les blessures de la vie, les “nuages” émotionnels qui nous le cachent, nous le montrent sous un jour obscur.

Je vous propose un petit exercice de visualisation pour vous aider à retrouver la joie.

Quand vous doutez, avez peur, êtes en proie à la tristesse, accueillez, car toute émotion a sa raison d’être.
Mais l’émotion (e-motion) est mouvante, changeante et PASSE.

Derrière l’émotion, connectez-vous à votre cœur, placez-y votre conscience et voyez-le comme un ciel bleu sans nuage, qui rayonne et diffuse sa joie. Restez quelques instants sur cette image, et savourez vos émotions à cet instant, cette joie qui reprend peu à peu sa place, qui irradie dans tout votre cœur et votre corps.

Et quand l’émotion reparaît et vous étouffe un peu trop, repensez à ce beau ciel bleu qui est là, derrière, POUR TOUJOURS… ✨💛💛

Très belle journée à vous les JOIE-yaux !

Crédit photo : © AdobeStock – EpicStockMedia