bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, hygiène de vie, soins

Introspection

Je l’indiquais lors du dernier atelier Aromathérapie : l’hiver (qui a commencé le 8 novembre selon la médecine chinoise) est la période de l’introspection.

Il suffit d’observer la nature pour comprendre que nous avons besoin nous aussi d’un temps de pause, une période pour ralentir le rythme effréné de nos vies, regarder en soi et prendre soin de notre corps et notre esprit.

Pas simple, car rien ne nous invite à ce repli intérieur.

Je vous livre quelques pistes et réflexions pour vous aider à prendre ce temps nécessaire.

Se ménager une soirée cocooning par semaine

Revenir en soi passe en particulier par un ralentissement de nos activités sociales. C’est le moment d’être casanier ! Profitez-en, c’est la mode du hygge et du lagom, ces arts de vivre danois et suédois, qui invitent à une pause agréable, un intérieur douillet, la simplicité de vie, la modération et l’équilibre.

Vous pouvez par exemple vous “planifier” une soirée, le mardi ou le jeudi par exemple, où vous n’allez pas au sport, où vous couchez les enfants plus tôt, où vous faites un feu ou une bouillotte et où vous vous autorisez une soirée “détente et plaisir”. Il peut s’agir de lire au coin du feu, d’écrire en sirotant une tisane ou un chocolat chaud, de regarder un film sous un plaid confortable, de faire un jeu de société en famille, d’écouter de la musique, de prendre une douche ou un bain chaud après le dîner…

Trouvez cette petite activité plaisir que vous avez toujours tendance à repousser, faute de temps.

Faire son bilan émotionnel

Le retour en soi est aussi de savoir regarder notre intériorité, nos émotions, nos joies, nos peurs. Comment vous sentez-vous ? Prenez un moment pour vous, au calme, seul.e. Allumez une bougie par exemple et prenez de quoi noter : où en suis-je ? Comment je me sens au plus profond de moi ?

Notez vos joies du moment, de ces dernières semaines. Remerciez pour ce que tout cela vous apporte. Vous pouvez aussi noter ces petites joies et le sentiment que cela vous procure. Affichez cette note à un endroit qui compte pour vous, et regardez-la régulièrement.

Vous pouvez faire cet exercice régulièrement, pour être dans une dynamique positive, vous redonner un petit coup de pep’s quand vous sentez la déprime vous gagner.

Accueillir ses peurs… et s’en libérer !

Je vous partage un rituel sur les peurs, que j’ai réalisé en lien avec la Pleine Lune. Là aussi, mettez-vous au calme et prenez de petits papiers. Notez les peurs que vous avez. Oui, oui, vous en avez, même si vous avez l’impression que tout va bien dans votre vie ! 😉

1 peur = 1 papier.

Ne vous inquiétez pas si vous avez beaucoup de petits papiers. Puis prenez chaque papier, relisez-le et voyez ce que cela crée chez vous. Êtes-vous triste ? En colère ?

Sachez que nous avons tous des peurs : elles sont “normales”, elles nous aident au quotidien, elles sont une sécurité pour nous. Nous nous protégeons en “anticipant” une situation, en projetant quelque chose d’intangible. Là où elles peuvent nous pourrir la vie, c’est si nous leur accordons une importance trop grande au quotidien.

En les matérialisant sur ces petits papiers, vous en prenez conscience, vous les rendez présentes, pour les accueillir.

Cette étape faite, vous pouvez vous en libérer : brûlez ces petits papiers, en demandant intérieurement à vous alléger de toutes ces peurs, à être dans une énergie de confiance.

Si ce rituel ne vous aide pas suffisamment, si vous sentez que vous avez du mal à voir le positif dans votre vie, il peut être bon de continuer le travail de libération par un soin énergétique.

Se recentrer sur ses valeurs

La période d’octobre-novembre est souvent vécue comme déprimante. Et si vous retourniez cette image et y voyiez plutôt l’occasion de vous recentrer sur l’essentiel ?

La période est souvent morose à cause de la météo, de la fatigue et/ou de l’agacement dans votre entourage personnel et professionnel. Les énergies sont en baisse et vous subissez de plein fouet ce manque de positif.

Si vous avez trop de négativité autour de vous, imaginez-vous chaque matin dans une bulle. Choisissez la couleur de cette bulle et considérez qu’elle est un bouclier invisible qui vous épargne de tout le “négatif” : les personnes qui râlent, l’incivilité dans les transports, votre patron qui vous en demande toujours plus, les nouvelles désolantes, bref…. la grisaille ambiante.

Et faites cet autre exercice : notez ce qui est important pour vous, vos “valeurs”-clés. Qu’est-ce qui vous anime ? Il peut s’agir de valeurs-concepts ou de valeurs plus matérielles (comme préparer un bon repas avec amour ou prendre 5 minutes de qualité avec votre enfant). Vous pouvez, chaque jour, choisir une de ces valeurs et décider d’en faire votre valeur de la journée. Par exemple, aujourd’hui est le jour du sourire. Ou bien, le jour du dessert maison.

Cultivez votre positif. Car en montrant vos belles énergies, vous rayonnez et apportez de la lumière chez l’autre. 🙂

Crédits photos : © Emilie Aubert – Machaonia / Pixabay – Myriams-Fotos et SueofNY

bien-être, développement personnel, énergétique, soins

Soins découverte

Samedi 12 octobre, je serai présente toute la journée chez Biotybul, dans le centre de Vertou, pour des séances découverte des soins énergétiques !

Les soins sont privés, personnalisés et sur don libre : vous donnez ce qui vous semble juste.

Je serai présente de 10h30 à 12h30 et de 14h15 à 19h00, pour des créneaux de 45 mn environ par personne. Comptez entre 20 et 30 minutes de soin et un temps d’échange. Prévoyez simplement une tenue confortable, vous ne retirerez que vos chaussures.

Une belle occasion de vous chouchouter ou de faire découvrir le reiki à votre entourage, dans un cadre intimiste.

Vous pourrez aussi y faire vos pré-achats de Noël, grâce à mes bons-cadeaux (soins d’1 heure, 1 heure 30 et ateliers), ou aux produits de la boutique !

Biotybul est une boutique de cosmétiques éco-responsables, naturels, la plupart biologiques, et tous sélectionnés pour leur qualité par Constance, qui connaît ses produits sur le bout des doigts ! Maquillage, soins pour le visage ou le corps, savons au lait d’ânesse, shampooings solides, lingettes lavables, parfums corses, Fleurs de Bach : la boutique est une mine d’or et Constance vous conseillera avec bienveillance. Je suis vraiment heureuse de notre partenariat !


Pour prendre rendez-vous, c’est chez Biotybul que ça se passe, soit en passant directement à la boutique, 2 rue Bertrand à Vertou, soit en contactant Constance au 06 23 08 08 03, ou via sa page Facebook.

J’ai hâte de vous y retrouver !

(On me chuchote dans l’oreillette que c’est aussi le week-end du Salon Zen et Bio à la Beaujoire et de 2 autres salons bien-être, mais sincèrement, le cadre de Biotybul sera bien plus cosy 😉)

Crédits photos : © Emilie Aubert – Machaonia – Biotybul

bien-être, développement personnel, énergétique, entreprise, soins

Offre Soins en entreprise

Je vous l’annonçais le mois dernier, Machaonia se déplace désormais en entreprise pour des soins énergétiques, auprès des salarié.e.s, cadres, dirigeant.e.s. 

Les soins énergétiques, d’une durée de 30 minutes, apporteront sérénité à vos collaborateurs, en réduisant les effets du stress. Ils procureront détente et un regain de confiance, favorisant ainsi une ambiance apaisée et une communication plus fluide au sein de votre structure.

Contribuez à l’harmonie au sein de votre entreprise et investissez dans le bien-être de vos collaborateurs. Offrez-leur la reconnaissance qu’ils méritent et valorisez votre entreprise par son implication auprès des employés.

Vous doutez encore de la nécessité des soins en entreprise ? Consultez mes articles sur les bienfaits du reiki au travail, ou sur le déroulement des soins énergétiques (en 3 parties : article 1, article 2 et article 3)

Rien que cet été, j’ai entendu de nombreuses personnes, travaillant dans des milieux très divers, dire combien les vacances d’été avaient été difficiles à gérer à cause des effectifs restreints, de l’exigence des clients, et comme le bénéfice de leurs congés était déjà consumé… Souhaitez-vous que vos équipes s’épuisent alors que le dernier trimestre est important pour votre structure ? Les soins énergétiques pourront les aider à prendre du recul, retrouver calme et discernement pour une meilleure efficacité, et surtout un bien-être accru.

Pour achever de vous convaincre, je vous propose une offre de lancement : Prenez date pour le bien-être de vos collaborateurs et bénéficiez d’un bonus : pour 5 interventions, la 6ème vous est offerte ! (hors frais de déplacement)

Cette offre s’applique pour tout contrat de 5 interventions, sur un rythme mensuel ou bi-mensuel, avec un minimum de 5 soins par intervention.

La 6e intervention ne pourra fait l’objet d’un nombre de soins supérieur à celui pratiqué sur les interventions précédentes

Par exemple : Si vous partez sur une intervention pour 10 de vos collaborateurs, la 6e intervention ne pourra comprendre que 10 soins maximum. Pensez donc bien à sonder vos équipes pour savoir qui serait intéressé. Il faut que les séances soient équilibrées 😉.

Tarifs indicatifs, adaptables sur devis en fonction du nombre de personnes concernées et de vos horaires de travail :

  • Tarif de la demi-journée – 5 personnes : 250 € – sans TVA
  • Tarif de la journée – 10 personnes : 500 € – sans TVA
  • Tarif de la pause méridienne – 4 personnes : 200 € – sans TVA
  • Frais kilométriques : sur devis

Chaque structure a ses spécificités, je m’adapte à vos conditions d’horaires et établis un devis personnalisé, au plus juste de vos besoins. Nous pouvons aussi personnaliser les séances autour d’une thématique, en fonction de vos objectifs.

Contactez-moi par email ou téléphone, au 06.06.65.38.66, pour obtenir votre devis personnalisé.

N’attendez plus, remettez plus d’humain au sein du travail grâce aux soins énergétiques !

La TVA n’est pas applicable à mon entreprise, conformément à l’article 293B du CGI.

bien-être, développement personnel, énergétique, soins

Offre Rentrée Zen

Cela fait déjà quelques temps que trotte dans ma tête l’idée de vous offrir un petit bonus…

Quoi de mieux que la rentrée, période souvent chargée, où l’on ne prend guère le temps de se poser et prendre soin de soi, pour vous faire profiter ce petit cadeau ? 😉

Pour vous aider à planifier ce temps pour vous et attaquer du bon pied, voici mon petit coup de pouce : une offre spéciale sur les soins énergétiques !

Pour tout soin programmé entre le 9 et le 30 septembre, je vous offre une réduction de 10 %.

Le soin Adulte d’1 heure passe donc à 45 €, et le soin d’1h30 à 63 €.

Pour les enfants de moins de 12 ans, le soin de 45 minutes passe à 32 €.

Et cerise sur le gâteau, je vous propose une 2e formule : conserver le tarif habituel (50 € pour un soin d’1h ou 70 € pour un soin d’1h30) et bénéficier d’une guidance offerte ! La guidance consistera en un tirage d’oracle, en fin de séance, et je vous livrerai mon ressenti et les éventuels messages.

Pour prendre rendez-vous, cela se passe ici , sur le formulaire de contact ou au 06.06.65.38.66 !

Si je limite cette offre à un soin par personne, n’hésitez pas à en faire profiter vos proches, ami.e.s, collègues…

A très vite !

Crédit photo : © Pixabay – brenkee

bien-être, développement personnel, hygiène de vie, santé, soins

Faire le vide

L’été et son rythme allégé. L’arrivée des “grandes vacances” apporte souvent un changement de perspective et la nécessité de faire le vide, faire “place nette”. Ranger son bureau avant le départ en vacances, vider les placards des vêtements délaissés, trier les jeux et les affaires scolaires des enfants. Pourquoi cette nécessité ? Comment faire le vide, matériellement et spirituellement, quand on a du mal à lâcher prise ? Découvrez ici quelques pistes.

Pourquoi faire le vide ?

Les changements d'”étapes”, au cours d’une année (saison, rentrée, nouvel An), sont souvent propices à développer une envie, plus ou moins irrépressible, de faire table rase chez nous. C’est l’occasion de faire le tri dans nos objets, dans nos pensées, dans nos relations.

Notre société, économiquement, a “besoin” de l’abondance. Mais intérieurement, spirituellement, ce n’est pas ce qui nous nourrit. Comme le dit Laurent Gounelle dans Et tu découvriras le trésor en toi, “[c’]est l’ego qui désire un objet, une promotion, plus d’argent ou je ne sais quoi encore. Parce qu’avec l’objet du désir, l’ego ambitionne toujours de se renforcer, se valoriser. A travers ce qu’on désire, on cherche inconsciemment à accroître notre identité, ou plutôt notre sentiment d’identité. […] C’est une illusion […] Et aujourd’hui, non seulement rien ne nous invite à nous en libérer, mais au contraire, la société toute entière nous pousse à l’inflation de l’ego. Parce notre modèle économique y a intérêt.”

Faire le vide nous permet ainsi de nous reconnecter à notre identité et nos désirs profonds, authentiques, à laisser parler notre créativité.

S’alléger, pour repartir du bon pied, sur des bases saines et plus adaptées à notre condition du moment. Car oui, c’est cyclique, le “grand ménage” n’est jamais définitif, mais évolutif.

Faire le vide au travail

Profitez de votre départ en vacances ou de l’allègement de votre activité pour régler les choses en suspens. Pas toujours évident me direz-vous, car de nos jours, chaque minute est précieuse et l’approche des congés est souvent synonyme de regain d’activité pour tout laisser en ordre aux collègues !

Autorisez-vous ce temps pour faire place nette, comprimez les tâches à finir sur 3 jours au lieu de 5, et accordez-vous les 2 derniers jours pour :

  • Trier votre boîte mail et supprimer tout ce qui n’a plus lieu d’être
  • Ranger vos tiroirs, vos placards
  • Archiver ce qui doit l’être, que vous laissez s’empiler depuis des semaines et jeter ce qui ne servira plus
  • Couper le téléphone et faire cette formation en ligne que vous repoussez depuis longtemps
  • Lire la presse professionnelle
  • Ranger votre bureau : jeter les crayons usés, vider votre corbeille de brouillon, alléger vos porte-documents
  • Mettre à jour vos fichiers
  • Planifier d’emblée vos objectifs de reprise (pas de stress en rentrant :-))
  • Bloquer votre agenda le 1er jour (voire les 2 premiers jours) de votre reprise pour vous mettre à jour
  • Faire éventuellement le point avec votre hiérarchie. Mais un point rapide (je dirais 30 minutes maximum), pour ne pas perdre le bénéfice de ce planning “bloqué” et vous retrouver coincé.e en réunion
  • Faire votre comptabilité ou votre paperasse administrative : oui, c’est rébarbatif, mais vous serez soulagé.e de l’avoir fait et partirez l’esprit libre !

Faire le vide chez soi

Qui dit fin d’année scolaire, si vous avez des enfants, dit :

  • Amas des cahiers de l’année passée
  • Placards débordant de vêtements (trop petits, trop grands, d’hiver, d’été, de sport, de cérémonie… Barrez la mention inutile !)
  • Jeux répartis dans toute la chambre de vos enfants (voire au-delà)
  • Paperasse à remplir pour les activités extra-scolaires, la rentrée, les stages d’été

Et comme cela tombe pendant les soldes, il est sans doute probable que vous veniez ajouter de nouveaux articles à tout ce joyeux bazar (aucun jugement de ma part, je suis tout autant concernée !)

Essayez de ne pas attendre et de trier au plus vite.

  • Recycler les fournitures : jeter celles qui ne serviront pas, conserver celles qui seront utiles l’an prochain ou pour les plus jeunes, archiver les fournitures-souvenirs, prendre en photo les bricolages d’enfants
  • Mettre de côté les vêtements qui ne seront pas portés dans les prochains mois (habits d’hiver si ce n’est pas déjà fait – merci l’été tardif – , tenues de cérémonies passées, affaires de sport), donner ou vendre les vêtements trop petits sans attendre. Si vous les rangez dans un coin, ils y seront encore à la rentrée et s’ajouteront aux vêtements d’été… Si vous avez du mal à vous y mettre, pensez à la méthode de Marie Kondo (de nombreuses vidéos sont en ligne sur Internet)
  • Profiter de l’absence des enfants pour jeter, donner les jeux qu’ils n’utilisent plus, les babioles qui prennent la poussière, trier les innombrables dessins et bricolages. Si vous avez peur que ce soit trop radical, remisez pendant quelques semaines les jeux délaissés, et s’ils ne sont pas réclamés au bout de 3 mois, vous les faites sortir de chez vous !
  • Pour la paperasse, 2 méthodes : soit en faire un peu tous les jours, soit s’y plonger une demi-journée et “abattre” industriellement les formulaires à remplir, chèques à libeller, photos à coller. Cela vous permettra de prendre les éventuels rendez-vous nécessaires.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé.e de faire cela seul.e. En fonction de l’âge de vos enfants, sollicitez-les pour vous aider à trier ou compléter les formulaires.

Nous avons parlé des enfants, mais nous sommes aussi concerné.e.s par le grand vide ! Profitez du beau temps pour aérer votre maison, vider votre garage. Si vous avez fait les soldes, essayez de donner un vêtement ancien pour un nouveau acheté (chemise à l’imprimé démodé, pantalon ayant étrangement rétréci sur les hanches, tenue de cérémonie que vous ne reporterez pas)

Pensez aussi à votre cuisine et produits de beauté : c’est le moment de faire la chasse aux denrées, cosmétiques ou médicaments périmés. Profitez-en pour noter quelque part (dans votre tête ou concrètement), ce que vous avez jeté et éviter ainsi d’en acheter inutilement de nouveau.

Classez vos papiers, étiquetez vos classeurs pour tout retrouver facilement, regroupez les fournitures au même endroit : vous gagnerez du temps et de l’argent !

Faire le vide physiquement

La chaleur estivale, quand elle est là, peut avoir tendance à freiner notre appétit. Pourquoi ne pas en profiter pour faire une petite diète ou manger plus léger ? Je ne vous parle pas ici de “diktat poids spécial été”, mais d’accorder à votre corps une petite pause digestive, lui permettre de se régénérer et lui apporter de bons nutriments.

Vous pouvez par exemple miser sur les salades composées crues, en réduisant les féculents (si vos intestins sont fragiles, préférez des légumes cuits). Piochez parmi les nombreux fruits et légumes pour vous faire des jus ou smoothies savoureux.

Vous pouvez aussi alléger votre assiette en réduisant les portions, ou en supprimant pain ou fromage à un repas, ou manger végétarien une fois par semaine, ne pas prendre d’apéro alcoolisé le vendredi soir et le réserver au samedi par exemple. Attention, n’en faites pas une contrainte, mais un “cadeau” que vous faites à votre corps, pour qu’il soit en santé.

Profitez de l’absence de vos enfants, de vos vacances ou de la fraîcheur du matin pour faire une activité physique. Nul besoin de courir deux heures, il suffit d’y consacrer quelques minutes régulièrement. Allez nager s’il fait trop chaud ou marchez “à la fraîche”.

Aérez-vous : si vous faites du sport habituellement en intérieur, essayez de migrer vers votre jardin ou de courir à la campagne ou dans un parc plutôt qu’en ville pure.

Faire le vide mentalement

L’arrêt des activités “scolaires” devrait vous donner un peu plus de temps chaque semaine. Profitez-en pour vous aérer l’esprit : lecture, méditation, pause dans le jardin à regarder le ciel à la nuit tombée, écouter de la musique et danser, vous remettre à une activité délaissée en semaine…

N’hésitez pas à user du casque ou des écouteurs pour vous “déconnecter” de l’environnement ambiant et faciliter le vide.

Notez sur un cahier les pensées qui vous tracassent avant de vous coucher. Elles seront symboliquement “à l’extérieur de vous”.

Ecoutez une musique douce avant de vous endormir.

Eteignez les écrans le soir et préférez-y un temps à l’extérieur : marche, baignade, arrosage de vos plantes, lecture sur votre terrasse, écriture ou juste discuter avec votre conjoint ou votre famille. En vacances, ne consultez votre smartphone qu’une ou deux fois par jour maximum. Si c’est difficile pour vous, n’hésitez pas à l’éteindre complètement.

Vous pouvez aussi profiter des soirées pour inviter des amis ou sortir. Toutefois, attention à ne pas obtenir l’effet inverse et à vous épuiser.

Faites la sieste ou couchez-vous plus tôt, quand le sommeil pointe son nez.

Si des problèmes personnels vous tracassent, essayez de voir la cause de votre inquiétude et demandez-vous si vous avez le “contrôle” sur la situation. Si oui, trouvez une solution, même si elle n’est que temporaire. Sinon, accordez-vous une “pause” d’une semaine pour essayer de ne plus y penser (je sais que c’est loin d’être évident). Vous pouvez par exemple changer d’environnement ou si vous ne pouvez pas partir, faire une activité qui vous occupera l’esprit différemment (mots croisés par exemple).

Si la situation est liée à une personne de votre entourage, n’hésitez pas à prendre de la distance quelque temps : accordez-vous le temps qui vous semble juste, d’une demi-journée à plusieurs semaines, selon vos contraintes. Ne répondez plus aux appels, déléguez à quelqu’un de confiance.

Si vous êtes malade, avec une contrainte de traitement ou des douleurs chroniques, vous pouvez par exemple vous autoriser une “pause bien-être” : demander un arrêt de travail si vous êtes trop fatigué.e, revoir votre traitement, vous autoriser un soin en institut (massage ou autre) dont vous savez qu’il vous soulagera même temporairement, demander de l’aide à votre entourage pour gérer le quotidien et vous alléger… Apportez-vous de la douceur malgré votre situation.

Ce sont des pistes que vous connaissez sûrement déjà, mais est-ce que vous vous accordez le droit de les mettre en pratique ? Si non, pourquoi ? Avez-vous peur de l’inactivité ? De vous retrouver face à vous-même ? De dépendre de quelqu’un ? Cela peut être intéressant de noter vos impressions… Et si vous avez besoin d’aide pour couper le mental, déconnecter, les soins énergétiques pourront vous aider à lâcher prise.

Bon vide à tou.te.s !

Crédits photos : Pixabay – laurencerundell / Free-Photos / stevepb / Einladung zum Essen / leninscape

bien-être, énergétique, hygiène de vie, santé, soins

Le Reiki LaHoChi

J’ai ajouté une nouvelle corde à mon arc “énergétique” : je suis formée au Reiki LaHoChi et peux ainsi vous proposer à partir d’août des soins énergétiques encore plus précis et adaptés à vos problématiques.

Mais en quoi consiste le Reiki LaHoChi ?

Le LaHoChi est une technique de guérison énergétique puissante et simple, accessible à tous, sans contre-indication : humains, animaux, végétaux, notre Terre.

Elle a été transmise à l’instructeur spirituel Satchamar en 1991.

Le “La” fait référence à la Lumière, l’Amour, la sagesse.

Le “Ho” fait référence au mouvement de cette énergie

Le “Chi” est la force de vie, l’énergie universelle de Vie.

Elle est transmise par imposition des mains, selon un protocole différent du Reiki “traditionnel”, le Reiki Usui. Elle peut se combiner à d’autres techniques énergétiques. Comme le Reiki Usui, les soins peuvent s’effectuer à distance.

Elle restructure et équilibre les corps subtils grâce à sa haute fréquence. Cette fréquence élevée d’énergie est disponible pour tous, et peut être donnée et reçue : n’importe qui peut l’apprendre. On peut également l’utiliser en auto-traitement, c’est une aide significative pour se maintenir en bonne santé.

soin lahochi

Les bienfaits du LaHoChi

L’éventail des bienfaits du LaHoChi est vaste, compte tenu de sa fréquence élevée.

Il retisse le champ d’énergie en réparant les brèches, les déchirures et les régions endommagées par une variété d’influence incluant une naissance difficile, une opération chirurgicale, la radiation, la drogue, les accidents, les blessures anciennes et présentes de la vie, tous les types de traumatismes, les intoxications environnementales, les programmations négatives et les tendances génétiques.

Il introduit des vibrations de couleurs et de santé.

Il améliore l’effet des différents traitements suivis.

Il équilibre la circulation du fluide crânien dans le cerveau et équilibre le système cérébro-spinal.

Il ouvre et nettoie le système des chakras.

Il dénoue les blocages et réaligne la structure du corps.

Il élargit le champ d’énergie et aide à atteindre les plus hauts états de méditation et de conscience possibles pour chaque personne, dans l’instant présent.

Cela peut paraître un peu abstrait ou “perché”, mais l’expérience montre des ressentis accrus, aussi bien chez le donneur que le receveur du soin. Fantastique, non ?

Je me laisse la possibilité, comme dans tous mes soins, de choisir intuitivement d’utiliser le LaHoChi seul ou en combinaison des autres techniques énergétiques. Mais si vous souhaitez spécifiquement un soin LaHoChi, dites-le moi à la prise de rendez-vous 🙂

Pour retrouver les tarifs des soins, c’est ici.

A très bientôt pour un soin LaHoChi !

bien-être, développement personnel, énergétique, entreprise, hygiène de vie, soins

Soins en entreprise

Bénéficiez des soins Machaonia en entreprise !

Que diriez-vous d’allier l’utile à l’agréable ?

Ce sera désormais possible, à partir de septembre.

Machaonia se déplace en entreprise pour des soins énergétiques auprès des salarié.e.s, cadres et dirigeant.e.s.

Des soins “express” de 30 minutes, pour vous rééquilibrer sans empiéter sur le temps de travail.

Vous souhaitez offrir cette pause bien-être à vos collaborateurs ? Contactez-moi pour en savoir plus sur les modalités. Pensez bien à m’indiquer le créneau horaire qui vous convient pour en discuter.

Vous aimeriez bénéficier de mes soins sur votre lieu de travail ? Transmettez mes coordonnées à votre hiérarchie.

Vous vous demandez quels bienfaits les soins énergétiques peuvent avoir ? Découvrez ma série d’articles : ici, et enfin ici.

En deux mots, les soins énergétiques apporteront à vos collaborateurs détente, libération des tensions physiques et émotionnelles, apaisement, regain d’énergie et de confiance.

Votre bénéfice : des collaborateurs plus sereins, moins affectés par le stress, donc plus efficaces, créatifs et heureux dans leur travail. Une meilleure ambiance globale, des rapports apaisés, une communication facilitée.

Contribuez à l’harmonie au sein de votre entreprise et investissez dans le bien-être de vos collaborateurs. Offrez-leur la reconnaissance qu’ils méritent et valorisez votre entreprise par son implication auprès des employés.

Vous pouvez vous-même bénéficier des soins : quoi de mieux qu’un.e PDG détendu.e, ouvert.e et harmonisé.e pour mener avec justesse et dynamisme son entreprise ?

Je me déplace dans votre entreprise sur le créneau qui convient à votre organisation et ai juste besoin d’une salle au calme où poser ma table de soins pour les séances individuelles.

Je respecte la confidentialité des échanges et ne divulgue aucune information reçue, dans le respect de chaque personne, de son vécu. Je garde mon rôle d’intervenante extérieure, neutre, sans jugement de valeur, comme lors d’une séance au cabinet.

Comment se déroule le soin ? La réponse est ici. La personne reste habillée et retire uniquement ses chaussures.

Les soins peuvent s’organiser sur la pause méridienne, en demi-journée ou journée, selon vos besoins et la taille de votre entreprise. Nous pouvons personnaliser les séances en fonction de vos objectifs ou contraintes.

Vous pouvez organiser un soin ponctuel pour l’ensemble de vos collaborateurs (cadeau de fin d’année, soin de récompense ou motivation) ou partir sur un contrat avec des rendez-vous réguliers (mensuels ou trimestriels par exemple).

Tarif à la séance + déplacement.

Vous voulez en savoir plus ? Echangeons par téléphone ou rencontrons-nous !

Et guettez bien la prochaine newsletter, il se pourrait qu’il y ait une offre de rentrée pour les soins en entreprise 😉

bien-être, développement personnel, énergétique, magnétisme, santé, soins

Machaonia en été 🏖️

Le cabinet est ouvert cet été aux horaires habituels, jusqu’au 18 juillet, puis à partir du 5 août. 

Profitez du rythme estival “ralenti” pour prendre soin de vous, vous délester des tensions du quotidien et vous mettre en bonne condition pour aborder l’été ! 

Il reste quelques créneaux pour vos soins jusqu’à jeudi prochain :

  • Lundi 15 juillet à 10h30 ou 11h
  • Mardi 16 juillet entre 14h et 16h30
  • Jeudi 18 juillet entre 14h et 16h

Contactez-moi par mail contact[at]machaonia.com ou au 06.06.65.38.66 pour bloquer votre créneau.

Le cabinet sera fermé du 19 juillet au 4 août inclus et je serai moins réactive à vos messages (vive la déconnexion 🙃).

Réouverture le 5 août, aux horaires habituels, de 9h00 à 19h00 du lundi au vendredi.


A noter qu’en août, le cabinet sera fermé le vendredi 16 août, ainsi que les jeudi 29 et vendredi 30 août.


Prévoyez dès maintenant vos soins de fin d’été pour obtenir le créneau qui vous convient 🙂

Je prends rendez-vous 🙂

Très bel été à tou.te.s !🌈🏝️

Emilie

alimentation, bien-être, énergétique, hygiène de vie, santé, soins

Prenez soin de vous avant l’été

Les vacances de printemps ne sont plus qu’un lointain souvenir et le dernier pont avant l’été est derrière nous.

Les énergies du mois de mai n’étaient pas de tout repos (tempêtes solaires, Pleine Lune encore une fois forte, qui peut faire ressurgir de vieux schémas ou douleurs désagréables). Les jours plus longs nous incitent à veiller plus tard (et donc à entamer notre capital sommeil), les fêtes familiales sont synonymes de repas copieux (et sollicitent notre organisme).

Vous fonctionnez sur la réserve ? Vous comptez les jours jusqu’aux vacances d’été ? N’attendez pas d’être à plat pour prendre soin de vous.

Avant de vous livrer quelques pistes, je veux juste préciser qu’il ne s’agit nullement de vous “obliger” à prendre soin de vous en vous posant une échéance, comme les media en posent parfois l’injonction à l’approche des beaux jours. Non, je vous invite simplement à être un peu plus à l’écoute de votre corps et à ne pas le laisser atteindre ses limites.

Mais si les voyants sont au vert, alors tant mieux , vous n’êtes pas concerné.e par cet article ! 🙂

Appuyez sur “Pause” une fois par jour

Vous faites partie de ces personnes qui ont été malmenées par la Pleine Lune de mai : fatigue intense et inattendue, désintérêt voire déprime, irritabilité incontrôlable, maux divers. La Pleine Lune de mai nous invitait à faire table rase de nos vieux “comportements” ou schémas pour repartir sur du neuf, un fonctionnement qui corresponde plus à notre être profond. Evidemment, l’idéal eût été de pouvoir se poser dès que l’envie s’en faisait sentir, de s’accorder du temps seul, pour méditer ou se “calmer” de ces énergies épuisantes. Mais le quotidien est là…

Si vous ressentez encore cette dynamique, pourquoi ne pas essayer de vous ménager une pause de 5 minutes par jour, pour : marcher, aller dans un espace vert, lire quelque chose qui vous ressource et vous procure un peu d’évasion, écrire ce qui vous vient, peindre, danser, chanter. Car comme me l’a dit une personne sage : “Une journée sans pause est une journée sans vie”. A travers cette activité ressourçante, vous vous connectez à une envie profonde, même un court instant. Vous faites fi des vieux mécanismes déprimants contre lequel vous avez l’impression de lutter encore et toujours. Vous mettez un peu de beauté, là où votre mental vous fait ressasser.

Donnez du beau et du bon à votre corps

Loin de moi l’idée de vous couper de toute vie sociale ! Les bons repas familiaux, les premières grillades sont parfois montrés du doigt pour leur manque d’équilibre, leurs excès, voire leur toxicité (la grillade comme cuisson néfaste). Mais, comme toute chose, il faut savoir relativiser. Tout est dans la mesure et le caractère “exceptionnel”. Mieux vaut se faire plaisir sans culpabilité un soir ou deux dans le mois, plutôt que de manger dans la frustration et se jeter sur les chips au premier barbecue venu.

Faites-vous du bien, et en mangeant aussi ! Ayez conscience de ce que vous mangez, appréciez chaque bouchée, que ce soit celle d’un bon fraisier ou d’une salade de crudités. Trouvez le plaisir dans votre assiette, écoutez vos envies (comme le ferait une femme enceinte), car votre corps sait ce qui est bon pour vous. Et après un repas un peu copieux ou arrosé, rééquilibrez les jours suivants : diminuez les féculents et le sucre, réduisez les portions, hydratez-vous plus. Profitez des fruits de printemps pour vous concocter des smoothies ou jus vitaminés. Si vous vous en sentez capable (et sur avis médical), entamez éventuellement une détox de quelques jours si les excès ont été trop importants.

Donnez aussi du bon à votre corps de l’extérieur, en vous accordant des moments “cocooning” ou plus dynamiques. Pensez gommages, exfoliation et hydratation de l’épiderme. Bougez, sollicitez les muscles, activez votre organisme pour qu’il élimine les toxines et vous apporte la détente. Profitez des jours qui allongent ou des beaux jours pour faire une balade après le dîner ou dans la nature le week-end (marchez les pieds dans l’eau à la mer par exemple).

Vous pouvez aussi mettre à profit le petit matin, grâce au soleil qui se lève plus tôt, pour vous accorder dix minutes entièrement pour vous avant d’entamer votre journée. Une sorte de “Miracle morning”, routine que vous composez selon vos envies : boire votre thé dehors, lire, promener votre chien, faire un tour de jardin, faire quelques exercices de gym ou de renforcement musculaire avant que la maisonnée ne se réveille…

Casser le rythme

Le quotidien est pour tous marqué par des horaires, un enchaînement d’activités presque immuable. On peut alors vite se sentir embarqué dans une spirale qui ne nous laisse guère de champ d’action. Métro, boulot, dodo, quoi de plus déprimant quand déjà la fatigue est présente.

Pour contrer cela, on peut venir casser le rythme. Un soir par semaine, changez d’itinéraire, essayez une nouvelle route, descendez un arrêt plus tôt et marchez. Ou déléguez les courses à votre conjoint.e et faites une activité “plaisir”. Vous lui rendrez la pareille un autre jour. Plutôt que d’enchaîner sur les devoirs des enfants et la préparation du dîner dès votre retour à la maison, accordez-vous dix minutes pour jouer ou dessiner avec vos enfants. Reprendre les rênes vous redonnera le sentiment de maîtriser votre vie et boostera votre confiance.

Vos semaines de travail passent mille fois trop vite et vos week-ends sont tous bouclés sur les deux mois à venir ? Laissez la place à l’improvisation. Autorisez-vous à annuler une sortie pour vous reposer, traîner ou planifier une escapade. Donnez-vous la priorité. La vie sociale est évidemment importante, mais votre bien-être l’est plus. Si votre planning social devient une suite d’obligations et que vous n’avez même plus l’impression de réellement apprécier les sorties, c’est que votre corps et votre esprit vous réclament un peu de solitude et de calme. Un juste retour à soi, pour recharger les batteries avant de se consacrer ensuite aux autres à nouveau.

Travailler son ancrage

Quand la vie nous emporte telle une vague, l’impression de perdre pied n’est pas loin. Pour éviter cela, il faut veiller à bien s’ancrer. Qu’est-ce que cela signifie ? Se poser, méditer, respirer et s’imaginer solidement attaché.e, comme par des racines invisibles, à la Terre. Se connecter à elle.

Pour cela, toutes les activités en nature sont bonnes : marche, jardinage. Mais aussi yoga, méditation, sophrologie, et toutes les disciplines qui permettent de déconnecter du mental et de retourner à la conscience du corps et de la respiration.

Cela peut être plus ou moins difficile de s’ancrer, suivant les personnes. Certains profils, plus “lunaires”, auront beau travailler leur ancrage, ils resteront plus connectés au “ciel” qu’à la Terre, et il serait inutile de vouloir contrer cela. Donc pas de jugement si toutes ces activités ne vous correspondent pas !

Prendre les devants avant que le corps ne lâche

Si ces petites pistes simples n’ont aucun effet bénéfique sur vous, si cela vous paraît insurmontable et que vous vous sentez submergé.e, tenez-en compte. Ne jouez pas les Superman ou Wonderwoman. Oui, vous avez des objectifs professionnels à tenir, une famille à nourrir, une maison à entretenir. Mais si la vague est sur le point de vous noyer, posez-vous sur le rivage, prenez une bonne respiration pour mieux repartir ensuite.

Si le corps lâche, il sera encore plus dur de remonter la pente, physiquement comme émotionnellement. Ecoutez les signaux. Des douleurs se réveillent (articulations qui coincent, torticolis, migraines, problèmes de digestion) ? Ecoutez-les, cherchez leur signification et ce qui les a déclenchées. Etes-vous face à une situation qui vous dérange, que vous aimeriez fuir mais où vous luttez malgré tout, “parce que vous n’avez pas le choix” ? Etes-vous en accord avec votre vie ? Y a-t-il quelque chose que vous avez du mal à accepter, à digérer ?

Ne comptez pas sur les vacances pour vous requinquer. Prenez des mesures dès que vous ressentez les premiers signes de fatigue physique ou mentale. Il n’y a aucun mal à demander de l’aide. N’avez-vous jamais constaté que certaines maladies (grippe, angine, etc.) se manifestent généralement quand on est en vacances ? Votre corps se sent alors “autorisé” à exprimer ce qui est en sourdine.

Avez-vous envie de ruiner vos vacances ? J’imagine que non. Alors consultez un professionnel de santé ou de bien-être dès que le rouage commence à gripper. Une de mes clientes m’a dit récemment : “J’aimerais prendre rendez-vous avant de partir à l’étranger cet été. J’ai vraiment envie de profiter de ces vacances, et puis, je me suis sentie tellement bien après le soin, pourquoi ne pas recommencer et en bénéficier pendant mes vacances ?” Décuplez votre capital bien-être ! Ne venez pas réparer votre “véhicule-corps”, entretenez-le régulièrement, que ce soit par le sport, une bonne hygiène alimentaire, par un check-up médical ou par des soins énergétiques. Vous éviterez ainsi la panne sèche.

Mood : gratitude !

Pour casser le rythme effréné des semaines, parfois minées par le stress du travail ou les tracas familiaux, adoptez cette petite habitude toute simple, mais ô combien bénéfique : adoptez la grattitude (gratitude + attitude) ! Chaque matin au réveil ou chaque soir au coucher, pointez 3 points positifs, 3 choses pour lesquelles vous vous sentez heureux et reconnaissant. La grattitude vous permet de renverser le fonctionnement du cerveau et de lui faire adopter des lunettes “positives”, vous faire prendre conscience de ce que vous avez ou êtes déjà (plutôt que de vous lamenter pour ce que vous n’avez pas encore).

Vous pouvez bien entendu combiner ces différentes pistes, les tester, prendre ce qui vous parle. Et si vous avez besoin d’un coup de pouce extérieur pour vous accorder du bien-être, pensez au soin énergétique au cabinet ! Mon planning est ouvert jusqu’au 18 juillet inclus. (Pour en savoir plus sur les soins énergétiques, lisez ma série d’articles 1, 2 et 3)

bien-être, développement personnel, énergétique, salon, soins

Dépasser sa zone de confort et être alignée

Salon Zen et Sens 2019 : le bilan

Voilà, j’ai fait mon premier salon ! Merci à vous d’être passé.e me faire coucou et tester mes soins. Quel plaisir ce fut d’échanger avec vous, même brièvement ! J’aurais aimé pouvoir passer plus de temps avec chacun.e et je suis cependant ravie d’avoir fait autant de belles rencontres !

Je peux vous le dire maintenant : c’était un énorme challenge pour moi ! Mais que de bénéfices ! Découvrez ce qu’une telle “sortie de zone de confort” peut vous apporter…

Je suis comme tout le monde, j’ai mes peurs, je stresse quand j’accorde de l’importance à une situation. J’ai déjà participé à des salons dans ma précédente vie professionnelle. Mais tenir un stand sur un gros salon bien-être (70 exposants), quelques mois seulement après mon installation, et proposer de mini-soins énergétiques sur deux jours, c’était une grande première ! Je n’en menais pas large le matin même, et mon mental, si prompt à vouloir me protéger, faisait ressortir toutes les peurs, les réserves possibles et imaginables pour me freiner dans mon élan

Et pour autant, une fois sur place, sur mon stand “décoré”, à mon image, aux couleurs Machaonia, je me suis sentie sereine. Dans mon cœur, la certitude que tout allait bien se passer, que je n’avais rien à perdre et tout à gagner.

Et c’est de cela dont j’ai envie de vous parler. D’alignement, de positionnement.

Quand vous êtes sur le juste chemin de vie, tout concorde, tout se déroule sous vos pieds avec fluidité. Vous sentez certes des peurs, des émotions “négatives”, mais la petite voix au fond de vous sait. Elle vous rassure.

Etre à sa juste place, être aligné, c’est ça : avoir le sentiment d’avoir fait un pas dans le vide, mais que le pont de singe est en train de se matérialiser à chaque pas que vous faites.

Vibrer intensément, faire de magnifiques rencontres, voir les choses coïncider et s’emboîter comme les pièces d’un puzzle. Vous découvrir des ailes dans le dos, être vous-même, au-delà de toutes les peurs que vous pensiez vôtres depuis toujours. Vous sentir protégé, porté par une formidable énergie. Découvrir des compétences / capacités insoupçonnées (oui, je suis capable d’enchaîner des soins de 20 minutes pendant plusieurs heures, dans le bruit, et d’avoir des ressentis aussi forts qu’au calme de mon cabinet).

C’est un des enseignements les plus forts de ces deux jours :

Les limites n’existent pas. Ou plutôt, elles existent tant que notre mental leur donne de la puissance.

Osons, osez !

Notre ego, notre mental trouvent toujours de bonnes excuses pour ne pas entreprendre, ne pas essayer. “C’est trop comme-ci, ou trop peu comme-ça…” Mais sachez que jamais les conditions idéales ne seront réunies. Et que même si le scénario le plus “catastrophe” pour votre mental est à l’oeuvre, votre cœur, vos “tripes” sauront vous guider et vous faire avancer, trouver les raccourcis pour sortir de tous ces méandres.

“Il vaut mieux une action imparfaite qu’une parfaite inaction”, dit Goretty Ferreira.

J’ajouterais que l’imperfection vous grandira d’autant plus, car elle vous poussera à dépasser votre zone de confort, à faire preuve de créativité pour “surmonter” ces soi-disant obstacles. Et une fois le chemin accompli, vous en ressortirez plus fier, plus fort, plus ancré, plus lumineux. Prêt à vous challenger davantage.

Et si heureux d’être vous-même, purement et simplement.

Crédits photos : © Machaonia – Emilie Aubert / Pixabay – mohamed_hassan, Free-Photos