bien-être, énergétique, santé, soins

Les soins énergétiques : kézako ? (3ème et dernière partie)

Je vous retrouve pour la fin de cette série d’articles sur les soins énergétiques. Dans le précédent article (à lire ici), j’abordais les différentes pratiques, ainsi que le déroulement d’un soin énergétique.

Pour cette dernière partie, nous nous intéressons aux effets et symptômes après le soin.

Quels effets et symptômes après le soin ?

eau

Après le soin, il est conseillé de boire beaucoup d’eau pendant 48h, pour aider votre corps à se libérer des énergies polluées, à faire sa « détox énergétique ». En conséquence, il est fréquent que vous ressentiez une grande soif à l’issue du soin.

A l’issue du soin, vous pouvez vous sentir déboussolé(e), très léger(e), avoir une multitude de questions en tête ou au contraire avoir l’esprit vide. Vous pouvez vous sentir très las, ou redoubler d’énergie et avoir du mal à trouver le sommeil. Je vous conseille de prévoir quelques heures pour vous, au calme si possible, après le soin, pour vous permettre d’intégrer le soin et de vous reposer éventuellement.

Les sensations et les effets après le soin varient d’une personne à l’autre et d’un soin à l’autre.

Le soin peut mettre de quelques heures à quelques semaines à s’intégrer. Ainsi, dans les jours qui suivent, il se peut que vous ne ressentiez rien de particulier, ou qu’au contraire vous soyez en proie à des douleurs et émotions plus ou moins fortes. Vous pouvez par exemple ressentir un effet bénéfique immédiat. A l’inverse, vous pouvez avoir le moral en berne ou sentir des douleurs plus fortes, ce qui s’estompera au bout de quelques jours. C’est ce qu’on appelle l’effet-rebond (vous pouvez en savoir plus sur cet article)

Si vous ne ressentez rien, ayez confiance : le soin agit même si vos ressentis sont quasi nuls.

Selon les problématiques, un seul soin peut ne pas suffire. En effet, une problématique profonde, ancrée depuis plusieurs années, peut parfois demander du temps pour que tous les blocages soient levés. Lors du soin, nous allons ensemble jusqu’où il est juste d’aller pour votre corps. Ce qui a besoin d’être libéré se libère ; si ce n’est pas le moment, cela aura lieu plus tard. Ceci est d’autant plus vrai qu’un travail d’acceptation vous revient : au-delà du soin, la perception que vous avez de votre problématique, et votre désir d’avancer et d’en sortir ont une influence primordiale sur la levée des blocages. L’énergéticien n’est ainsi qu’un facilitateur : il enclenche le processus de libération, mais l’auto-guérison vous revient

etre soi-meme, vibrer

Ainsi, il se peut qu’un soin vous semble suffire dans un premier temps. Et quelques semaines voire mois plus tard, les blocages vont se reproduire, une situation de la vie va les remettre en avant. C’est alors à vous de juger si un deuxième soin vous sera bénéfique, s’il vous faut un travail ponctuel ou un suivi régulier. Vous êtes le seul maître à bord ! (et c’est tant mieux !)

J’espère avoir lever vos doutes et questions. Si toutefois vous aviez besoin de précisions, vous pouvez me contacter par mail, Messenger ou via le site.

Vous avez envie de prendre vos problématiques en main : prenez rendez-vous pour votre soin énergétique !

Energétiquement vôtre,

Emilie

Je ne suis pas médecin, et n’effectue donc aucun diagnostic. Mes services ne relèvent pas de la médecine et consistent en un accompagnement au bien-être. Ils ne modifient ou ne se substituent en rien à un traitement médical. Votre suivi médical reste donc sous votre entière responsabilité.

Crédits photos : Emilie Aubert – Machaonia / Clément Pellé Photographie / Pixabay – congerdesign / Adobe Stock – EpicStockMedia / Institut Franco-Suisse de Kinésiologie