bien-être, connaissance de soi, développement personnel, énergétique, soins

La loyauté

LOYAUTÉ

Je rencontre souvent au cabinet des personnes qui portent beaucoup de choses au quotidien, que ce soit concrètement et/ou psychologiquement. Et ce, quel que soit l’âge…


Il peut s’agir d’un poids professionnel, lié aux responsabilités parfois lourdes. C’est d’autant plus flagrant dans les métiers où l’humain est important (assistanat social, placement des enfants en situation de difficulté, personnel hospitalier ou d’aide à la personne).


Il peut aussi s’agir d’un poids familial : rôle d’aidant auprès d’un conjoint ou d’un proche malade (handicap, cancer), personnes en proie à des conflits familiaux (enfants au milieu d’un divorce, parent en instance de séparation, conflits dans la fratrie, conflits suite à un décès).


Le point commun de toutes ces personnes : l’Amour et la loyauté.

Elles se donnent à fond pour les autres, quitte à s’oublier un peu parfois, car le bien-être de l’autre est primordial.

Elles sont liées par un sentiment d’amour et de responsabilité très fort, aux personnes qu’elles accompagnent.

Un sens du devoir très présent (voire pesant).

Elles arrondissent les angles, toujours.

Elles consolent, supportent, câlinent, prennent soin, prennent en charge, assument.

Elles prennent beaucoup sur leurs épaules, dans leur cœur.


Mais ce que je voulais vous dire, c’est que LOYAUTÉ n’est pas SACRIFICE.


Nous ne sommes plus, dans notre immense majorité, liés par des vœux (vœu de pauvreté, chasteté…). (*)

Nous sommes maîtres de notre vie.

Être loyal.e à un proche, c’est tout à votre honneur.
MAIS…Il est primordial que vous soyez la priorité.
Ne serait-ce que quelques minutes par jour.


Car si vous vous sacrifiez, corps et âme, pour l’autre, peu à peu, votre énergie s’éteindra.
Et l’autre sera démuni, si habitué qu’il est à votre présence indéfectible.


Je ne prône bien sûr pas l’égocentrisme.
Mais une pointe d’égoïsme, pour s’écouter, reconnaître que nous avons des besoins (se poser, s’aérer l’esprit), et que s’ils ne sont pas comblés, nous ne sommes pas alignés.


S’épuiser pour l’autre est contre-productif.
Il est important de se nourrir, physiquement, mentalement et spirituellement.
Et d’évacuer les tensions que peuvent susciter ces situations d’aide.

Loisirs créatifs, art, musique, bricolage, jardinage, sport, balade. Voici quelques pistes pour vous aider.


Et si vous sentez que c’est trop difficile d’agir seul pour votre bien-être, je suis là 😉
Il peut s’agir d’une simple séance d’échange, pour libérer la parole et les émotions, ou d’une séance-soin, pour réactiver votre énergie vitale, rééquilibrer votre corps.

Ne restez pas seul.e avec votre poids. 🙂
N’attendez pas qu’il vous écrase.


Avec toute mon affection,

Emilie

(*) Si vous avez vraiment cette impression d’être “lié.e” par un devoir très fort, il se peut que vous ayez dans votre mission de vie, de vieux “vœux” qui traînent, souvenirs d’expériences passées ou de vies antérieures. Nous pouvons en parler et travailler ensemble pour vous en libérer. 😉

Crédit photo : © Pixabay – AStoKo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.